La News

News publiée le 29/10/2009

Une  maladie difficile à vivre, diffu-sciences

Une maladie difficile à vivre

Le psoriasis n’est pas mortel mais il atteint sérieusement la qualité de vie des personnes qu’il touche. Une des raisons est le regard des autres. Apprenons donc à regarder ces personnes autrement.

C’est aujourd’hui la Journée Mondiale du Psoriasis. Deux cent à trois cent mille personnes sont touchées par cette affection dans notre pays. Dans le monde, deux personnes sur cent en sont atteintes. Un cas sur trois est considéré comme modéré à sévère.

Des plaques rouges

Le psoriasis fait apparaître au niveau de la peau des plaques rouges enflammées sur lesquelles se forment des squames blanchâtres, faites de cellules mortes en excès qui se détachent. Ces plaques peuvent se former un peu partout mais cela se produit plus fréquemment au niveau du cuir chevelu, sur la face d’extension des grosses articulations des membres (surtout les coude et les genoux), sur le dos, les fesses, les plis cutanés et le pourtour du nombril. Mais cela touche également toucher les mains et des pieds (ongles) et les organes génitaux. La visibilité des plaques est un premier problème qui rend difficile la vie du patient psoriasique à cause du regard des autres. Mais en plus de cela, les lésions provoquent des démangeaisons, une sensation d’irritation et des saignements. Enfin, l’évolution du psoriasis se fait par poussées dont la survenue est largement imprévisible. Et les complications articulaires peuvent à la longue provoquer un réel handicap.

Une vie difficile

La vie familiale, professionnelle et sociale des patients est fortement perturbée, ainsi que le révèle une enquête récente. Huit personnes atteintes sur dix déclarent que leur affection a un impact négatif sur leur vie. Leur image de soi est perturbée et leurs relations avec les autres sont parfois difficiles, ce qui détruit fortement leur qualité de vie. C’est au point que dans cette enquête, une personne sur dix reconnaît avoir déjà eu des idées suicidaires.

La Rédaction
-


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge