La News

News publiée le 22/10/2009

Caddie, diffu-sciences

Protection anti-toc

L’industrie pharmaceutique prend des mesures contre la falsification des médicaments.

Acheter des médicaments sur internet et sans prescription médicale est très dangereux. Personne ne peut dire si c’est bien de ce médicament-là qu’on a besoin. On ne reçoit pas le moindre conseil sur les doses et les précautions d’utilisation.

Le pire

En plus de cela, on n’a aucune garantie sur la qualité et beaucoup de ces médicaments sont des faux, fabriqués quasi à la sauvette dans des laboratoires clandestins et acheminés sans précautions de bonne conservation. Des analyses ont parfois révélé la présence de substances indésirables ou de produits de dégradation. Il y a danger pour la santé. En plus de cela, la contrefaçon est du vol car elle prive l’inventeur de récupérer l’investissement auquel il a consenti pour développer le médicament original. Mais il y a plus grave encore. De plus en plus de médicaments falsifiés pénètrent le circuit officiel de la vente en pharmacie. Et malgré tous les contrôles, des faux passent encore les filtres et peuvent engendrer les mêmes risques que les médicaments achetés sur internet.

Contrôle accru

L’industrie pharmaceutique, responsable avec le pharmacien de la délivrance de médicaments de qualité, est en train de prendre des mesures pour éviter ce phénomène. Avec l’appui de sa fédération européenne, l’EFPIA (European Federationn of Pharmaceutical Industriesnand Associations), elle a mis au point un nouveau système d’identification des médicaments délivrés en officine. Il s’agit d’un code-barre évolué, que l’on appelle matrice et qui permet d’obtenir toute une série d’informations sur le produit que l’on délivre.

Plus de sécurité

Cette matrice est en phase d’évaluation dans une étude pilote menée à Stockholm avec l’aide de vingt-cinq pharmacies. L’étude pilote concerne 100.000 produits. Grâce à cela, notre sécurité sera renforcée.

La Rédaction
D’après un communiqué de l’EFPIA.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge