La News

News publiée le 28/09/2009

femme, homme, résistance, diffu-sciences

La femme plus résistante que l’homme?

Eternel débat dans lequel il est bien difficile de trancher : lequel, de l’homme ou de la femme, est le plus sensible à la douleur?

Des chercheurs néerlandais se sont interrogés sur la notion de douleur supportable dans un contexte post-opératoire. Cette notion est-elle la même pour les hommes et pour les femmes ?

Deux échelles

Ils ont estimé la douleur de patients des deux sexes sur base d’un système appelé NRS (Numeric Rating Scale), dans lequel on considère qu’à partir d’une note de trois points les médicaments antidouleur sont nécessaires. Les auteurs ont recoupé la cotation NRS avec une autre, le VRS (Verbal Rating Scale), qui prévoit un niveau de douleur classé comme supportable. Ce recoupement montre que les douleurs classées comme supportables dans le VRS sont des douleurs auxquelles le NRS attribue un score de 5 à 7. Ce critère se situe donc plus haut que les trois points que l’on considérait comme repère à partir duquel il faut donner des médicaments.

Plus souvent mais moins fort

Dans cette étude qui concernait plus de dix mille patients, les femmes se plaignaient plus souvent de douleurs après une intervention chirurgicale que les hommes. Mais ce qui est étonnant, c’est que la douleur classée comme supportable par les femmes dans le VRS correspondait à des scores du NRS plus élevés que celle que les hommes qualifiaient eux aussi comme supportable. Cette notion, disent les auteurs, devrait servir de repère pour une conduite plus ciblée de l’analgésie après une intervention.

La Rédaction
van Dijk JFM, van Wijck AJM, Schurmans MJ. Bearable pain is not the same for men and women. Eur J Pain 2009; 13 (Suppl 1): S23 (6th EFIC Congress, abstract 776).


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge