La News

News publiée le 22/05/2009

Le drame des persécutions des enfants, diffu-sciences

Le drame des persécutions des enfants

Les enfants persécutés ou intimidés encourent un risque élevé de développer des symptômes psychotiques à leur adolescence.

Un certain nombre de symptômes psychotiques sont communs aux adolescents et aux les adultes. Dans un certain nombre de cas, on a pu les associer à des mauvaises traumatisantes vécues pendant l’enfance. Ils peuvent prédire l’apparition ultérieure de troubles apparentés à la schizophrénie.

Une forte association

Des chercheurs anglais ont tenté de savoir si des persécutions infligées par leurs condisciples étaient associées à la survenue de symptômes psychotiques chez des enfants âgés de 12 ans. Pour cela, 6437 participants (âge moyen : 12,9 ans) ont été interrogés à propos de l’apparition de problèmes comme des hallucinations, des fantasmes et des troubles de la pensées sur les six dernières mois. Les résultats ont montré que le risque d’en souffrir était multiplié par deux fois parmi les victimes âgées de 8 ans ou de 10 ans ayant subis des intimidations. Cette association était indépendante des autres troubles psychopathologiques, du climat de dispute familiale ou du quotient intellectuel de l’enfant. Cette liaison est encore plus forte si la persécution était chronique ou sévère.

La dimension psychosociale

En conclusion, la maltraitance subie par les enfants est associée à l’apparition de symptômes psychotiques au début de leur adolescence. Ces résultats viennent appuyer la pertinence des facteurs psychosociaux dans l’origine des symptômes psychotiques. Ceux-ci, à leur tour, augmenteraient le risque de survenue de troubles véritablement psychotiques à l’âge adulte.

La Rédaction
Schreier A, Wolke D, Thomas K et al. Prospective study of peer Victimization in childhood and psychotic symptoms in a non clinical population at age 12 years. Arch Gen Psychiatry 2009; 66: 527-536


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge