La News

News publiée le 16/02/2009

feu, intestin,..., diffu-sciences

Traitement de l’inflammation intestinale

Le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin a beaucoup avancé ces dernières années. L’European Crohn’s and Colitis Organisation propose différentes stratégies pour une prise en charge optimale.

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont deux maladies inflammatoires de l’intestin très fréquentes, affectant 2,5 millions de personnes en Europe. Elles sont responsables de mortalité et de morbidité significatives. Beaucoup de succès ont été obtenus ces dernières années dans l’amélioration à long terme de l’état des patients mais on n’est pas encore au bout du chemin.

Le combat n’est pas fini

Le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin repose sur l’utilisation de salicylates contre l’inflammation et la douleur, de corticostéroïdes, d’antibiotiques dans certains cas et, plus récemment, d’immunosuppresseurs. L’introduction de ces médicaments a, certes, réduit considérablement les décès mais n’a pas permis d’éviter toutes les complications liées à ces maladies comme les occlusions aiguës ou chroniques, les fistules, les abcès, les perforations, les hémorragies… C’est pour cette raison qu’on est encore souvent amené à proposer au patient une intervention chirurgicale.

Le traitement le plus moderne, dit biologique, consiste à utiliser un anticorps qui bloque l’action du TNF (Tumor Necrosis Factor, un médiateur de l’inflammation). Ceci permet d’obtenir une cicatrisation rapide de la muqueuse intestinale et de réduire les frais d’hospitalisation. C’est un progrès remarquable mais on en n’est pas encore pour autant à guérir la maladie elle-même. Néanmoins, les succès de cette méthode ne sont pas obtenus chez tous les patients. En plus, son coût est très élevé. L’existence d’un arsenal thérapeutique important ne permet pas encore d’éviter totalement les rechutes, la répétition des opérations chirurgicales, ni les problèmes psychosociaux et l’invalidité causés par ces maladies. Il faut donc fixer au traitement des objectifs encore plus ambitieux, ce qui requiert la remise en question de la manière actuelle de gérer la maladie.

Une stratégie globale

Pour atteindre des objectifs thérapeutiques plus exigeants dans le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin au niveau européen, l’European Crohn’s and Colitis Organisation (ECCO) a proposé différentes pistes. Ainsi, l’harmonisation de la prise en charge de ces affections représente une étape essentielle dans l’optimalisation à grande échelle des soins donnés aux patients. Cette standardisation devrait permettre de dégager des indicateurs de performance qui pourraient servir à l’amélioration de la qualité de ces soins. Ensuite, le développement d’une recherche fondamentale et clinique de haut niveau, en vue de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans ces maladies, a besoin de beaucoup de moyens financiers. Enfin, la collaboration entre les différents acteurs et Etats concernés par les maladies inflammatoires de l’intestin est souhaitable à l’échelle européenne. Récemment, l’ECCO a mis sur pied un partenariat important avec l’European Framework Programme 7 (FP7). Le FP7 est un programme élaboré par la Commission européenne, qui alloue un budget de 32,413 milliards d’euros au soutien à la coopération entre les milieux universitaires, les entreprises, les centres de recherche et les autorités publiques dans toute l’Union Européenne et au-delà, dans tous les domaines de recherche qui sont susceptibles de favoriser la compétitivité et le développement en Europe.

La Rédaction
4th Congress of the European Crohn’s and Colitis Organisation (ECCO) (Hamburg, 5 february 2009).
Commission Européenne. L’European Framework Programme 7 (FP7).
http://cordis.europa.eu/fp7/home_en.html
Site multilingue.
Consulté en février 2008.
Médecine et santé. Les maladies inflammatoires de l’intestin.
http://www.medecine-et-sante.com/maladiesexplications/maladiesinflaintestin.html
Site en français.
Consulté en février 2009.


Pour vous inscrire à la Newsletter, veuillez simplement enter votre adresse mail ci-dessous et cliquez sur "envoyer".




Partenaires

ligue_cardiologique_belge